Gilles Deleuze : "C'est l'organisation du cinéma qui fait que, si grands soient les contrôles qui pèsent sur lui, le créateur dispose au moins d'un certain temps pour "commettre" l'irréversible. Il a une chance de dégager une Image de tous les clichés, et de la dresser contre eux."

CINEMA 1 - L'Image-MouvementLa crise de l'image-action, Les Editions de Minuit, page 283

Commettre l'irréversible. Dégager une Image de tous les clichés, et la dresser contre eux | Gilles Deleuze, CINEMA 1 L'IMAGE-MOUVEMENT