Bruxelles, Théâtre La Monnaie, 2011 - Mise en scène de Parsifal par Romeo Castellucci

Romeo Castellucci :

"La quête du Graal, qu'est-ce que c'est ? qu'est-ce que ça veut dire aujourd'hui ? Qu'est-ce que c'est, cette forme de manque ? Le Graal, c'est le manque de quelque chose, la chose qui est capable de nous tenir ensemble, l'humanité. On est tous ensemble à la recherche de cette chose. L'important n'est pas de dire quelle est cette chose. C'est plutôt le mouvement vers cette chose. Devant une oeuvre comme Parsifal, on est libre, totalement libre, parce qu'il s'agit d'une matière totalement universelle. Parsifal commence avec "Réveillez-vous !" : Réveillez l'homme !"..."

Bruxelles, Parsifal : Romeo Castellucci : Le Graal, c'est le manque de quelque chose, la chose qui est capable de nous tenir ensemble, l'humanité. Réveillez l'homme !
Bruxelles, Parsifal : Romeo Castellucci : Le Graal, c'est le manque de quelque chose, la chose qui est capable de nous tenir ensemble, l'humanité. Réveillez l'homme !
Bruxelles, Parsifal : Romeo Castellucci : Le Graal, c'est le manque de quelque chose, la chose qui est capable de nous tenir ensemble, l'humanité. Réveillez l'homme !
Bruxelles, Parsifal : Romeo Castellucci : Le Graal, c'est le manque de quelque chose, la chose qui est capable de nous tenir ensemble, l'humanité. Réveillez l'homme !
Bruxelles, Parsifal : Romeo Castellucci : Le Graal, c'est le manque de quelque chose, la chose qui est capable de nous tenir ensemble, l'humanité. Réveillez l'homme !