"Le dénouement inconclusif du Portrait de femme et le caractère floconneux de l'avenir d'Isabelle."

"Pour James, la vie n'était pas forcément logique et il n'aurait sûrement pas souscrit à l'idée sartrienne que les êtres se confondent avec leurs actes".

Mona Ozouf, La muse démocratique - Henry James ou les pouvoirs du roman. Editions Calmann-Lévy

Mona Ozouf : Pour Henry James, la vie n'était pas forcément logique et il n'aurait sûrement pas souscrit à l'idée sartrienne que les êtres se confondent avec leurs actes