"Le récit de James s'appuie toujours sur la quête d'une cause absolue et absente".

"La recherche d'un tel invariant ne peut se faire qu'en superposant les différentes oeuvres à la manière des fameuses photographies de Galton, en les lisant comme en transparence les unes sur les autres".

Le secret du récit : Henry James
Tzvetan Todorov, Poétique de la prose

Photo :

- I don't understand you.

- It's hard to explain.

The Portrait of a Lady | Jane Campion

Le récit de Henry James s'appuie toujours sur la quête d'une cause absolue et absente | Todorov