PROPOS DE COMEDIENNES

Stéphane Audran : Buñuel, quand je l'ai rencontré, il m'a dit : "Ne pensez à rien". Et c'est vrai que des idées trop précises sur un personnage vous entraînent en pleine illusion

Adèle Haenel : Demander à quelqu'un de se contenter d'être jolie, c'est l'empêcher d'exister. Donc l'enjeu, c'est quand même de défendre sa liberté. On ne peut pas exister que pour le regard des autres

Coeurs purs | Roberto De Paolis : Pour envisager de rester ensemble, ils doivent apprendre à s’éloigner des convictions sur lesquelles ils se sont construits | Roberto De Paolis | Selene Caramazza, Simone Liberati

Natalie Portman, Time's Up Revolution: That world we want to build is the opposite of puritanical. The world in which female desire and sexuality could have its greatest expression and fulfillment

Dominique Blanc : Je le fais toujours avant d'entrer en scène : le scanner, la méditation de pleine conscience. On repasse en pensée toutes les parties du corps. Un quart d'heure, cinq minutes...

Vimala Pons : Grandir, les Anciens ils nous disent pas assez, que c'est bien. Le syndrome de la jeune fille, on a juste ce syndrome-là autour de nous, partout, placardé, alors que j'ai l'impression que de grandir, c'est génial

Jeanne Moreau : L'état du comédien. A partir du moment où cette docilité n'est pas prise comme une humiliation, que l'on comprend que ça va nous conduire à faire des découvertes, ça marche

Jeanne Moreau : On veut toujours tout expliquer et l'incompréhension grandit entre les individus. Il y a une dichotomie absolue. Quoi qu'on en dise et quoi qu'on fasse, la personnalité d'un être humain est la chose la plus mystérieuse au monde

Jeanne Moreau : 120 amis, qu'est ce que vous en faites ! Qu'est-ce que ça veut dire ? C'est vrai qu'il y a une brutalité dans les relations, il y a une immédiateté... On s'embrasse, et puis après, fini !

Louise Chevillotte : Nymphomanie ? Incarner un personnage d'une femme qui a du plaisir, qui accepte son désir, c'est une fierté. C'est tabou, c'est important de le mettre en lumière

Anna Karina : Chaque acteur devrait réaliser un court-métrage, et tous les réalisateurs devraient interpréter un rôle comme acteur, pour comprendre que c'est pas toujours aussi facile que ça

Jeanne Moreau : "Mon agent m'a dit : "si vous tournez avec ce type (Louis Malle), on arrête de travailler ensemble". J'ai choisi le danger."

Jeanne Moreau : Moi, j'aime bien le verbe "être habité", on n'emploie plus des expressions comme ça. Etre habité par une émotion, par une pensée

Jeanne Moreau : J'aime beaucoup les sitcoms. C'est rassurant, un peu comme les enfants qui aiment un conte de fées et qui veulent qu'on leur raconte toujours le même, quarante fois

Les impressions que m'ont laissées mes débuts au cinéma parlant ? J'ai trouvé cet art plus difficile que le cinéma muet. Un mot d'amour, pourtant émouvant, peut si facilement faire rire !

Le maître à l'acteur : En arrivant ici tu attendais trop de moi. Il fallait que tu t'accommodes à moi, que je perde de mon importance pour que je puisse te parler sans te décevoir

Sheila : C'est un métier de lumière. Le jour où ça va moins bien, vous êtes rayée des listes, vous êtes rayée de tout le monde... C'est pas un monde où on partage

Eric Lacascade : Sans les acteurs, d'ailleurs, je n'ai pas de fantasme. Daria Lippi est le guide et la possibilité de mes fantasmes. Mes hypothèses vivent au travers de son corps

Francine Landrain : on est allé au bout dans la déconstruction, plus loin que ça, on va tous mourir. Il faut retourner joyeusement et naïvement au spectacle, à la narration, au personnage : THE SHOW MUST GO ON

Alan Schneider, à propos des critiques : A mesure que l'on monte les nouvelles pièces, les anciennes s'améliorent (à leurs yeux) tandis que la pièce en cours est détestable

Anne-Cécile Vandalem : On s'obstine à vouloir gagner, alors que dans la réalité, la plupart du temps, on perd. Pour moi, regarder la perte en face et la sublimer, c'est se redonner de la puissance

Mylène Mackay : NELLY | Prix de la Meilleure Actrice / BEST ACTRESS (Gala Québec Cinéma 2017) | TIFF Rising Stars of 2016