Rédemption.

Martin Scorsese : "Je me rendais compte que mon attitude vis-à-vis de la drogue avait été ridicule. Mais je sais que tous ceux qui sont passés par là ressentent la même chose : on a un peu honte, on craint que les gens se souviennent et vous haïssent à cause de ça. C'est faux. Ce qui compte, c'est ce que vous êtes et ce que vous faites au moment où vous le faites. Si vous travaillez, que vous ne faites plus n'importe quoi, tout le monde en profitera."

Martin Scorsese, De Niro et moi, Raging Bull, Cahiers du Cinéma n°500, mars 1996, page 29

Martin Scorsese, Rédemption : On craint que les gens se souviennent et vous haïssent. C'est faux. Ce qui compte, c'est ce que vous êtes et ce que vous faites au moment où vous le faites