Federico Fellini : "Si par politique on entend seulement le fait de souligner les dérèglements politiques ou sociaux, je dois dire qu'en ce sens je ne fais pas de politique. Mais si par politique on entend la possibilité de vivre ensemble, d'oeuvrer au sein d'une société où les individus se respectent les uns les autres, et savent que leur propre liberté finit là où commence la liberté d'autrui, alors oui, tous mes films sont politiques. Car ils parlent de ces choses-là ; parfois même en en dénonçant exclusivement l'absence, en représentant un monde qui en est privé. Je crois que tous mes films essaient de démasquer les préjugés, la rhétorique, les formes aberrantes d'un certain type d'éducation et de société qu'elle a produit."

(Entretien avec Federico Fellini, par Aldo Tassone, Le cinéma italien parle, Edilig, page 108)

Fellini : Je ne fais pas de politique ; mais alors oui, tous mes films sont politiques, essaient de démasquer les préjugés, la rhétorique, les formes aberrantes d'un certain type d'éducation et de société qu'elle a produit