Jean-Luc Godard :

"Dans mes films, à mon avis, les citations sont toujours justifiées. Je peux toujours justifier n'importe laquelle. Et si elle ne se justifie pas, j'ai toujours le plaisir de la mettre et puis les gens, s'ils n'aiment pas le film, peut-être qu'ils aiment Aragon...

Pour l'extrait de Jeanne d'Arc, dans Vivre sa vie, j'ai hésité. D'abord, je pensais prendre un extrait de Pickpocket. Je pensais à Bresson. C'est un film que j'ai fait sous l'influence de Bresson, de Pickpocket plutôt. Il était sorti déjà depuis trois ans. Ce film m'avait beaucoup impressionné et, dans Vivre sa vie, j'en avais senti l'influence. J'avais envie, pour moi-même, pour me marquer, faire un hommage personnel, mettre un film de Bresson et puis j'ai changé d'avis et j'ai pensé à mettre un fragment du Testament d'Orphée de Cocteau ; et puis, je suis revenu à Bresson qui était en train de tourner Jeanne d'Arc, et je lui ai demandé d'en mettre un extrait : il a accepté, et finalement j'ai encore changé d'avis et on a pris la Jeanne d'Arc de Dreyer... sans le dire à Bresson."

(Jean-Luc Godard, novembre 1964,
Cinéma 65, n°94, mars 1965,
Fragment 446 page 170 de "Passage du cinéma 4992")

 

 

VIDEO : JEAN-LUC GODARD, VIVRE SA VIE (1962),

citation de La Passion de Jeanne d'Arc, de Carl Theodor Dreyer (1927)

 

Photos :

Renée Falconetti  : Jeanne / La Passion de Jeanne d'Arc, de Carl Theodor Dreyer (1927)

Anna Karina : Nana Kleinfrankenheim / Vivre sa vie, de Jean-Luc Godard (1962)

Florence Delay : Jeanne / Procès de Jeanne d'Arc, de Robert Bresson (1962)

 

Renée Falconetti  : Jeanne / La Passion de Jeanne d'Arc, de Carl Theodor Dreyer (1927)  Anna Karina : Nana Kleinfrankenheim / Vivre sa vie, de Jean-Luc Godard (1962)
Florence Delay : Jeanne / Procès de Jeanne d'Arc, de Robert Bresson (1962)