Pour mettre en branle l'énergie créatrice...

Federico Fellini : "Il n'est besoin que d'un prétexte pour mettre en branle l'énergie créatrice. Une fois passé l'adolescence et la jeunesse, où l'on croit avoir besoin de tout (correspondances, identifications, impulsions idéologiques, affirmations autobiographiques), tous les motifs se valent. Le meilleur prétexte pour moi, aujourd'hui, c'est la signature d'un contrat et une avance d'argent."

(Entretien avec Federico Fellini, 
Aldo Tassone : Le cinéma italien parle, Edilig page 108)

Federico Fellini - tournage