Michelangelo Antonioni : "Les problèmes des femmes ont toujours rempli quotidiennement ma maison, ma vie. (...) tout mon amour et tout mon intérêt pour le personnage-femme, filtre bien plus subtil de la réalité, plus inquiet et plus capable que l'homme de sacrifices et d'amour. En vivant parmi les femmes, j'ai certainement eu des moments d'exaspération. Il m'est arrivé parfois de me sentir agressé, suffoqué, d'avoir envie de fuir : et parfois, j'ai fui. Le fait est que les femmes continuent à me plaire immensément." 

(Michelangelo Antonioni. Le cinéma et moi, les femmes et moi
par Lietta Tornabuoni, "Corriere della sera", Milan, 12 février 1978,
in Cher Antonioni..., Projet culturel pour la récupération, la restauration, la conservation et la diffusion multimédias de l'oeuvre de Michelangelo Antonioni,
Editions E.A.G.C. Ente Autonomo Gestione Cinema, page 81
sous le patronage du Ministero del Turismo E Dello Spettacolo, 1988)

Photo :

Michelangelo Antonioni : L'Éclipse (L'Eclisse - 1962)
Alain Delon : Piero
Monica Vitti : Vittoria

 

Michelangelo Antonioni : L'Éclipse (L'Eclisse - 1962) - Alain Delon : Piero - Monica Vitti : Vittoria - Michelangelo Antonioni : le personnage-femme, filtre bien plus subtil de la réalité, plus inquiet et plus capable que l'homme de sacrifices et d'amour