Mulholland Drive et Vertigo. Lynch contracte en une seule figure le voyeur et son objet, le regard et l'image, le masculin et le féminin.

"Lynch, de son côté, revient encore sur Vertigo. Ces personnages d'actrices qui se dédoublent prolongent celui de Kim Novak (...) 
Mais Lynch fait subir au film d'Hitchcock une étonnante torsion. Betty, qui meurt deux fois, au milieu et à la fin du film, n'est pas seulement Madeleine. Elle est aussi Scottie (James Stewart), qui enquête et qui désire, tiré par l'objet de son obsession dans une spirale mortifère. Lynch contracte en une seule figure le voyeur et son objet, le regard et l'image, le masculin et le féminin."

(Lynch et "HHH", l'autre avant-garde, par Olivier Joyard et Jean-Marc Lalanne,
Cahiers du cinéma n°562, novembre 2001, extrait de la page 15)

Lynch contracte en une seule figure le voyeur et son objet, le regard et l'image, le masculin et le féminin.
Lynch contracte en une seule figure le voyeur et son objet, le regard et l'image, le masculin et le féminin.
Lynch contracte en une seule figure le voyeur et son objet, le regard et l'image, le masculin et le féminin.

 

 

 

DEMOS COMEDIENNES | Sophie MARECHAL