Orson Welles : La générosité, c’est la vertu essentielle. Je déteste quiconque veut retrancher une note de la gamme humaine : on doit à tout moment pouvoir en faire vibrer tous les accords

"- Dans tous vos films, il y a effectivement beaucoup de générosité. 

- Orson Welles : "Pour moi, c’est la vertu essentielle. Je hais toutes les opinions qui privent l’humanité du moindre de ses privilèges ; si une croyance quelconque exige de renoncer à quelque chose d’humain, je la déteste. Je suis donc contre tous les fanatismes, je hais les slogans politiques ou religieux. Je déteste quiconque veut retrancher une note de la gamme humaine : on doit à tout moment pouvoir en faire vibrer tous les accords."

(Entretien avec Orson Welles,
par André Bazin, Charles Bitsch, Jean Domarchi,
CAHIERS DU CINEMA n°87,
Septembre 1958)

Orson Welles

 

 

 

DEMOS COMEDIENNES | Sophie MARECHAL