David Cronenberg : Nous possédons des antennes sensibles à des choses différentes. Ce que nous faisons entrer dans nos corps et notre système nerveux est si vaste, un surplus s'écoule dans notre art, on ne peut pas l'incorporer à la vie

David Cronenberg :

"Nous possédons des antennes qui sont sensibles à des choses différentes. Ce que nous faisons entrer dans nos corps et notre système nerveux est si vaste, ce que nous laissons entrer, je suppose qu'il y a un surplus, qui finit par déborder hors de nous. Et si il s'écoule dans notre art c'est qu'on ne peut pas l'incorporer à la vie. C'est vraiment ainsi que je le sens. C'est le surplus de quelque chose qui déborde de façon mystérieuse et qui doit aller quelque part. Dans mon cas, ça s'écoule dans mon art, mais pas dans ma vie. Ma vie ne ressemble pas du tout à ça."

[En réponse à :

- "David Cronenberg, le bon citoyen très civilisé qu'on croise tous les jours et le cinéaste ? La distance semble si grande. Je ne dis pas que les gens s'attendent à voir Frankenstein, mais presque."

- David Cronenberg : "Ou alors ils s'attendent à ce que je sois obsédé par le grotesque, la laideur, le répugnant et toutes ces choses-là, ce qui n'est pas le cas. Je connais des gens qui le sont, mais ce n'est pas moi. J'ai un rapport très direct avec mes films, mais c'est une connexion qui semble bien venir d'autre part, ce n'est pas moi. C'est le mystère éternel de l'art, pour autant que je puisse juger. ça vient de moi, mais ce n'est pas moi. Ce n'est pas identique à moi. Ce n'est pas la même chose que moi. Je pourrais donner des centaines d'exemples... Mozart n'était pas sa musique. On serait surpris si on pouvait rencontrer Mozart, en ayant uniquement entendu sa musique. Ce n'est que le mystère de l'art. Il y a une bonne part de cela qui semble venir d'autre part. Physiquement, ça ne vient pas d'autre part, mais en terme de... "]

David Cronenberg, entretiens avec Serge Grünberg,
Editions Cahiers du Cinéma, page 161, extrait

 

 

Vidéo : David Cronenberg - Films 1969 - 2014

Extraits de Films:
Stereo, Crimes of the Future, Shivers, Rabid, Fast Company, The Brood, Scanners, Videodrome, The Dead Zone, The Fly, Dead Ringers, Naked Lunch, M Butterfly, Crash, eXistenZ, Spider, A History of Violence, Eastern Promises, A Dangerous Method, Cosmopolis, Maps to the Stars.
Music: Howard Shore & Metric - Benno | Video: Hello Wizard

Naked Lunch - David Cronenberg
Naked Lunch - David Cronenberg
Naked Lunch - David Cronenberg
David Cronenberg : Nous possédons des antennes qui sont sensibles à des choses différentes. Ce que nous faisons entrer dans nos corps et notre système nerveux est si vaste, il y a un surplus, il s'écoule dans notre art

 

 

 

DEMOS COMEDIENNES | Sophie MARECHAL