FEMIS 1987 : Gilles Deleuze parle de l'espace visuel chez Robert Bresson. - Les valeurs tactiles.

"Il y a rarement des espaces entiers chez Bresson. C'est des espaces qu'on peut appeler "déconnectés". (...) Comme une série de petits morceaux déconnectés, dont la connexion n'est pas prédéterminée. (...) A la limite de toutes les tentatives de création, il y a des espaces-temps, il n'y a que ça. C'est là que les blocs de durée-mouvements de Bresson vont tendre, vers ce type d'espace... Ces petits morceaux d'espace visuel, dont la connexion n'est pas donnée d'avance, par quoi voulez-vous qu'ils soient connectés ? La main. Le type d'espace de Bresson, la valorisation cinématographique de la main dans l'image sont évidemment liés. Le raccordement des petits bouts d'espace bressonniens, du fait même que ce sont des bouts, des morceaux déconnectés d'espace, ne peut être qu'un raccordement manuel. D'où l'exhaustion de la main dans tout le cinéma de Bresson. Il n'y a plus que la main qui puisse effectivement opérer des connexions d'une partie à l'autre de l'espace. Bresson est sans doute le plus grand cinéaste à avoir réintroduit dans le cinéma les valeurs tactiles. Il sait prendre en image admirablement les mains. Mais s'il sait prendre admirablement en image les mains, c'est parce qu'il a besoin des mains. Un créateur, c'est pas un être qui travaille pour le plaisir. Un créateur ne fait que ce dont il a absolument besoin."

 

 

VIDEO : HANDS OF BRESSON

ROBERT BRESSON - PICKPOCKET - MARIKA GREEN
ROBERT BRESSON - PICKPOCKET - MARIKA GREEN
ROBERT BRESSON - PICKPOCKET - MARIKA GREEN
ROBERT BRESSON - PICKPOCKET - MARIKA GREEN
ROBERT BRESSON - PICKPOCKET - MARIKA GREEN
DOMINIQUE SANDA - UNE FEMME DOUCE - ROBERT BRESSON
DOMINIQUE SANDA - UNE FEMME DOUCE - ROBERT BRESSON
DOMINIQUE SANDA - UNE FEMME DOUCE - ROBERT BRESSON
ROBERT BRESSON : LES MAINS | HANDS OF BRESSON
ROBERT BRESSON : LES MAINS | HANDS OF BRESSON
ROBERT BRESSON : LES MAINS | HANDS OF BRESSON
ROBERT BRESSON : LES MAINS | HANDS OF BRESSON
ROBERT BRESSON : LES MAINS | HANDS OF BRESSON
ROBERT BRESSON : LES MAINS | HANDS OF BRESSON
ROBERT BRESSON : LES MAINS | HANDS OF BRESSON
ROBERT BRESSON : LES MAINS | HANDS OF BRESSON
ROBERT BRESSON : LES MAINS | HANDS OF BRESSON
ROBERT BRESSON : LES MAINS | HANDS OF BRESSON
actress.camera | international actresses
Erika Linder / Model & Actress / Photo (c) Amanda Demme

 

Erika Linder

Photo (c) Amanda Demme

 

"Proudly androgynous, Linder models in both men’s and women’s runway shows. So it is no surprise that her personal hero is Tilda Swinton. “I admire her style so much—I think she is amazing. She can do it all; she can play a man, a woman, a horse!” she says. And so, we suspect, can Linder.

Asked if her new career (actress) is scary, she says of course it is: “But if it isn’t scary, I don’t want to do it." - VOGUE, APRIL 4, 2018. Hooked on Louis Vuitton’s Capucines With Erika Linder

 

Erika Linder / Actress

 

"Model Erika Linder announces herself as a promising screen presence"
VARIETY

"Erika Linder. One of the most impressive silver screen outings for a model to date"
EYE FOR FILM

 

Sara Serraiocco | Baldwin / Counterpart

 

Sara Serraiocco

Showreel | Counterpart

"The actress Sara Serraiocco is the person stealing the show on Counterpart so far. Serraiocco had a not-so unique path to acting: she started out as a dancer. Now one of the hottest talents in Europe" (Decider)

 

Sara Serraiocco
actress.camera | international actresses