Ariane Labed à Olivier Père : des femmes qui posent leurs propres règles, les rôles qui m'intéressent, et qu'on me propose. Loin du fantasme que les hommes ont pu reproduire sur les femmes dans le cinéma

OLIVIER PERE (Arte) : Ces femmes cinéastes vous imaginent souvent en héroïnes combattantes et indépendantes...

ARIANE LABED : ... Même pour Attenberg, c'est pas forcément une guerrière, mais il y a quelque chose de l'héroïne chez elle : ses propres règles, son propre rythme, son propre rapport au temps, à sa sexualité, à ses rapports humains en général... C'est vrai que ce sont des femmes qui posent leurs propres règles, généralement, les rôles qui m'intéressent, et les rôles qu'on me propose, j'ai de la chance. C'est assez loin du fantasme que les hommes ont pu reproduire sur les femmes dans le cinéma jusqu'à maintenant.

Ariane Labed à Olivier Père : des femmes qui posent leurs propres règles, les rôles qui m'intéressent, et qu'on me propose. Loin du fantasme que les hommes ont pu reproduire sur les femmes dans le cinéma
Ariane Labed à Olivier Père : des femmes qui posent leurs propres règles, les rôles qui m'intéressent, et qu'on me propose. Loin du fantasme que les hommes ont pu reproduire sur les femmes dans le cinéma

 

 

 

DEMOS COMEDIENNES | Sophie MARECHAL