Deleuze : Antonioni a toujours cru aux couleurs du monde, à la possibilité de les créer, et de renouveler toute notre connaissance cérébrale

Michelangelo Antonioni : "Les rares fois où il m'arrive de rêver, c'est en couleurs." (octobre 1960, Cahiers du Cinéma n°112)

Gilles Deleuze : "Si Antonioni est un grand coloriste, c'est parce qu'il a toujours cru aux couleurs du monde, à la possibilité de les créer, et de renouveler toute notre connaissance cérébrale. Le monde attend ses habitants, qui sont encore perdus dans la névrose. C'est une des raisons de plus pour faire attention au corps, pour en tirer des teintes." (Cinema 2, L'Image-Temps)

Photos :

"Dans le film, Daria Halprin et Mark Frechette gardent leurs prénoms véritables, car c'est une actrice et un acteur totalement inconnus, pris comme représentants anonymes de la jeunesse."

Daria Halprin : Daria
Mark Frechette : Mark

Zabriskie Point, un film de Michelangelo Antonioni, 1970

Daria Halprin : Daria Mark Frechette : Mark  Zabriskie Point - Michelangelo Antonioni
Daria Halprin : Daria Mark Frechette : Mark  Zabriskie Point - Michelangelo Antonioni
Daria Halprin : Daria Mark Frechette : Mark  Zabriskie Point - Michelangelo Antonioni
Daria Halprin : Daria Zabriskie Point - Michelangelo Antonioni
Daria Halprin : Daria Mark Frechette : Mark  Zabriskie Point - Michelangelo Antonioni
Daria Halprin : Daria Mark Frechette : Mark  Zabriskie Point - Michelangelo Antonioni
Daria Halprin : Daria Mark Frechette : Mark  Zabriskie Point - Michelangelo Antonioni
Daria Halprin : Daria Mark Frechette : Mark  Zabriskie Point - Michelangelo Antonioni