Tarantino :

"Ce qui me rend malade quand on adapte les romans à l'écran, c'est qu'on laisse de côté ce qui est inhérent au roman, alors que si on le transposait verbatim, ce serait incroyablement cinématographique. Tout le monde pense qu'un film doit être linéaire. Je ne vois pas pourquoi. Les romans ne cessent pas d'aller d'un moment à un autre et on ne considère pas que ce sont des flash-back. On lit un chapitre sur Mannie, Mo et Jack, et le suivant concerne Mo il y a trois ans. Puis on revient aux trois personnages avec une vue différente parce qu'on en sait plus sur Mo. C'est ce que j'ai essayé de faire dans ce film [Reservoir dogs]. Ce ne sont pas des retours en arrière mais des chapitres consacrés à un personnage, et il y a même des titres : Mr White, Mr Blonde, Mr Brown, etc. Et quand on revient à l'entrepôt, on sait davantage qui ils sont."

(Quentin Tarantino, Cannes, 17 mai 1992, Positif 379

-- Fragment 5440 page 45 de "Passage du cinéma 4992")

Photo :

Uma Thurman : Mia Wallace
John Travolta : Vincent Vega
PULP FICTION, Quentin TARANTINO, 1994

Uma Thurman : Mia Wallace John Travolta : Vincent Vega PULP FICTION, Quentin TARANTINO, 1994
Uma Thurman : Mia Wallace John Travolta : Vincent Vega PULP FICTION, Quentin TARANTINO, 1994