Les trucs du comédien.

Louis Jouvet, professeur au Conservatoire :

"Qu'attendent-ils de moi ?
Qu'imaginent-ils que sera ce cours ?
Quel service puis-je leur rendre ?
Au fond d'eux-mêmes y a-t-il un vif désir de savoir ?
Et savoir quoi ? leur avenir, oui - des trucs.

Avoir affaire à des gens qui n'attendent de vous que des recettes, des procédés, en attendant un diplôme ; c'est le Conservatoire. Il faudrait que ces élèves aient d'abord le sens des difficultés de leur profession. Ils ne le peuvent pas. Ils sont bouchés, sourds et muets ; leurs ambitions, leurs appétits et l'ignorance totale d'un métier où il n'y a pratiquement pas d'expérience, pas de science générale, rendent tout effort pratiquement sans résultat.

Chercher des principes ? Il n'y a que des appétits et des ambitions, et des hasards - rencontres - chances."

(Louis Jouvet,
Le comédien désincarné,
Flammarion, pages 57-58)

Louis Jouvet, professeur au Conservatoire : Les trucs du comédien. Chercher des principes ? Il n'y a que des appétits et des ambitions, et des hasards - rencontres - chances