Jean-Luc Godard : On n'est pas forcé d'intéresser tous les gens. Quand on dit "Je t'aime" à quelqu'un, cela ne concerne pas forcément la terre entière

Jean-Luc Godard :"On n'est pas forcé d'intéresser tous les gens. Quand on dit "Je t'aime" à quelqu'un, cela ne concerne pas forcément la terre entière. Car si cela intéresse tout le monde, c'est ce qu'on appelle un succès, mais ce n'est pas juste que ce soit un insuccès si cela n'intéresse qu'un dixième des gens. Aujourd'hui on est entré dans un tel système qu'un discours particulier doit s'adresser à tout le monde. Alors bien sûr le discours particulier ne l'est plus du tout, il devient le discours de 1000 personnes et on entend plus rien... ou une ânerie, ou un discours électoral."

(Le Film français n°1571, 14 mars 1975
- Fragment 3716 page 881 de "Passage du cinéma 4992")

JEAN-LUC GODARD - ANNA KARINA

 

 

 

DEMOS COMEDIENNES | Sophie MARECHAL