"J'ai travaillé pas mal de temps avec Brecht, c'est-à-dire de 1949 à 1956, jusqu'à sa mort ; et pendant tout le travail pratique, je ne l'ai pas entendu employer une seule fois le mot "distanciation". C'est une option théorique qu'il (Brecht) avait prise dans les années trente, et dont il ne s'est pas servi après. Toutes les théories de Brecht sont très dangereuses si on les sépare de sa pratique, et elles ne servent qu'à chapeauter et à mettre sous le boisseau la réalité de sa pratique. C'est détestable de voir intimider les gens avec des concepts abstraits, et au fond ça devient des instruments de blocage. Au lieu de laisser aux gens leur perception sensuelle et émotionnelle aussi bien qu'intellectuelle, on les bloque avec des concepts intellectuels et on leur interdit toute approche sensible qui leur permettrait d'accéder à des concepts concrets."

Benno Besson, 1979. Cité dans le numéro spécial d'Obliques sur Brecht, n°20-21, 1979, p. 23
in Josette Féral : Théorie et Pratique du théâtre, Au-delà des limites. - Performance, L'Entretemps Editions, page 274

HAMLET - BENNO BESSON