Bertrand Tavernier, à Robert Altman : "Vous jouez aussi sur une certaine confusion des bruits et des voix ?" (dans McCabe & Mrs. Miller)

Robert Altman : "Oui, parcce que je crois que cela n'a pas vraiment d'importance si l'on ne comprend pas tout ce qui se dit. J'ai eu de longues discussions avec Warren Beatty qui voulait que la bande sonore soit très distincte et je sais qu'elle a irrité beaucoup de gens. Mais si j'avais mis un son clair comme le cristal, comme ils l'ont fait dans la version française, alors allez voir le film et dites-moi s'il a conservé la moindre magie. Je pense que critiquer une partie d'un tout ou amputer un film d'un de ses éléments, c'est soudain en détruire l'organisation sans même qu'on s'en rende compte."

Entretien de Robert Altman avec Bertrand Tavernier,
in Bertrand TAVERNIER, AMIS AMERICAINS, Entretiens avec les grands auteurs d'Hollywood,
Institut Lumière - Actes Sud, page 847

John McCabe (McCabe & Mrs. Miller) - Robert Altman : Si j'avais mis un son clair comme le cristal, comme ils l'ont fait dans la version française, alors allez voir le film et dites-moi s'il a conservé la moindre magie. Amputer un film d'un de ses éléments, c'est en détruire l'organisation