Marcel Proust : Toutes mes conversations avec mes camarades portaient sur ces acteurs dont l'art, bien qu'il me fût encore inconnu, était la première forme, entre toutes celles qu'il revêt, sous laquelle se laissait pressentir par moi l'Art

Oscars 2017 - Nominations pour la Meilleure actrice : Natalie PORTMAN, Isabelle HUPPERT, Emma STONE

Marcel Proust : "Toutes mes conversations avec mes camarades portaient sur ces acteurs dont l'art, bien qu'il me fût encore inconnu, était la première forme, entre toutes celles qu'il revêt, sous laquelle se laissait pressentir par moi l'Art. Entre la manière que l'un ou l'autre avait de débiter, de nuancer une tirade, les différences les plus minimes me semblaient avoir une importance incalculable. Et, d'après ce que l'on m'avait dit d'eux, je les classais par ordre de talent, dans des listes que je me récitais toute la journée, et qui avaient fini par durcir dans mon cerveau et par le gêner de leur inamovibilité.

Plus tard, quand je fus au collège, chaque fois que pendant les classes je correspondais, aussitôt que le professeur avait la tête tournée, avec un nouvel ami, ma première question était toujours pour lui demander s'il était déjà allé au théâtre et s'il trouvait que le plus grand acteur était bien Got, le second Delaunay, etc. Et si, à son avis, Febvre ne venait qu'après Thiron, ou Delaunay qu'après Coquelin, la soudaine motilité que Coquelin, perdant la rigidité de la pierre, contractait dans mon esprit pour y passer au deuxième rang, et l'agilité miraculeuse, la féconde animation dont se voyait doué Delaunay pour reculer au quatrième, rendait la sensation du fleurissement et de la vie à mon cerveau assoupli et fertilisé.

Mais si les acteurs me préoccupaient ainsi, si la vue de Maubant sortant un après-midi du Théâtre-Français m'avait causé le saisissement et les souffrances de l'amour, combien le nom d'une étoile flamboyant à la porte d'un théâtre, combien, à la glace d'un coupé qui passait dans la rue avec ses chevaux fleuris de roses au frontail, la vue du visage d'une femme que je pensais être peut-être une actrice laissait en moi un trouble plus prolongé, un effort impuissant et douloureux pour me représenter sa vie. Je classais par ordre de talent les plus illustres : Sarah Bernhardt, la Berma, Bartet, Madeleine Brohan, Jeanne Samary, mais toutes m'intéressaient". (A la recherche du temps perdu)

Photo : Oscars 2017 - Nominations pour la Meilleure actrice : Natalie PORTMAN, Isabelle HUPPERT, Emma STONE

"All my conversations with my playfellows bore upon actors, whose art, although as yet I had no experience of it, was the first of all its numberless forms in which Art itself allowed me to anticipate its enjoyment. Between one actor’s tricks of intonation and inflection and another’s, the most trifling differences would strike me as being of an incalculable importance. And from what I had been told of them I would arrange them in the order of their talent in lists which I used to murmur to myself all day long: lists which in the end became petrified in my brain and were a source of annoyance to it, being irremovable.
And later, in my schooldays, whenever I ventured in class, when the master’s head was turned, to communicate with some new friend, I would always begin by asking him whether he had begun yet to go to theatres, and if he agreed that our greatest actor was undoubtedly Got, our second Delaunay, and so on. And if, in his judgment, Febvre came below Thiron, or Delaunay below Coquelin, the sudden volatility which the name of Coquelin, forsaking its stony rigidity, would engender in my mind, in which it moved upwards to the second place, the rich vitality with which the name of Delaunay would suddenly be furnished, to enable it to slip down to fourth, would stimulate and fertilise my brain with a sense of bradding and blossoming life.
But if the thought of actors weighed so upon me, if the sight of Maubant, coming out one afternoon from the Théâtre-Français, had plunged me in the throes and sufferings of hopeless love, how much more did the name of a ‘star,’ blazing outside the doors of a theatre, how much more, seen through the window of a brougham which passed me in the street, the hair over her forehead abloom with roses, did the face of a woman who, I would think, was perhaps an actress, leave with me a lasting disturbance, a futile and painful effort to form a picture of her private life.
I classified, in order of talent, the most distinguished: Sarah Bernhardt, Berma, Bartet, Madeleine Brohan, Jeanne Samary; but I was interested in them all."
Marcel Proust
Translated from the French by C. K. Scott Moncrieff

 

 

 

DEMOS COMEDIENNES | Sophie MARECHAL