Vincente Minnelli : "Souvent, au cinéma, les personnages sont trop consistants. Ils font uniquement ce qu'indique l'action, même si cela n'a rien à voir avec la réalité. Les films de la Nouvelle Vague ont eu le mérite de nous montrer que c'était une erreur. Ils montrent aussi l'inconsistance des êtres, cela est excellent. Si les films sont parfois si ennuyeux, c'est parce que les personnages sont trop liés à l'action, on ne voit rien d'autre d'eux."

(Cahiers du cinéma n°128, février 1962)

Vincente Minnelli : Souvent, au cinéma, les personnages sont trop consistants ; les personnages sont trop liés à l'action, on ne voit rien d'autre d'eux