Etre naturelle, ne rien faire de façon exagérée, ce qui est purement négatif, car le bien, dans ce cas, n'est que l'absence d'erreur, mais pas encore la présence de ce qui est juste | Le travail à l'Actors Studio

 A Tale of Love and Darkness / Une histoire d'amour et de ténèbres (Réalisation et jeu : Natalie PORTMAN. Directeur de la photographie : Slawomir Idziak)

"L'actrice E. "est arrivée au Studio avec une qualité très intéressante ; mais elle était si timide, si inhibée, tellement incapable de s'utiliser elle-même, sauf dans le domaine de la timidité, qu'elle semblait avoir une qualité... désincarnée. Il a fallu la rendre consciente d'elle-même en tant que femme et en tant que personne". Strasberg lui a demandé de "faire l'effort de s'habiller différemment et d'utiliser son corps de façon inhabituelle ; de ce fait, elle a fortement augmenté le nombre de rôles qu'elle pouvait jouer. Ce travail l'a amenée aussi à intensifier et à approfondir son expérience sur scène. Dans sa précédente façon de jouer, la réalité consistait simplement à être naturelle, à ne rien faire de façon exagérée, ce qui est purement négatif, car le bien, dans ce cas, n'est que l'absence d'erreur, mais pas encore la présence de ce qui est juste".

(Le travail à l'Actors Studio, L'acteur et lui-même, Lee STRASBERG, Gallimard, pages 181-182)

-> Art de l'acteur

~~

En photo : A Tale of Love and Darkness / Une histoire d'amour et de ténèbres (Réalisation et jeu : Natalie PORTMAN. Directeur de la photographie : Slawomir Idziak)

 

 

 

DEMOS COMEDIENNES | Sophie MARECHAL