Alfred Hitchcock :

"Les femmes sont comme le suspense... Plus elles éveillent l'imagination, plus elles suscitent de l'émotion."

Julia Tanski :

"Le regard vide qui caractérise certaines femmes chez Hitchcock, a quelque chose de marmoréen. Les femmes semblables à des statues représentées figées dans la mort ou hypnotisées, comme dans "Who shall deliver me ?" de Khnopff, sont des figures récurrentes du symbolisme. Le regard hypnotique de ce visage donne l'impression qu'il existe un autre monde à l'intérieur même de ce qui est peint. Le même calme hautain de la figure féminine que l'on retrouvera chez les héroïnes de Hitchcock."

(Julia Tanski, La femme symboliste dans l'oeuvre d'Alfred Hitchcock,
Hitchcock et l'art, Coïncidences fatales - sous la direction de Dominique Païni, Guy Cogeval
Centre Pompidou / Mazzotta, pages 151-152)

-

Photos :

Tippi Hedren : Marnie - Alfred Hitchcock (1964)

"Who shall deliver me ?" - Fernand Khnopff (1858-1921)

 

Who shall deliver me ? - Khnopff - Tippi Hedren : Marnie - Alfred Hitchcock
Tippi Hedren : Marnie - Alfred Hitchcock
Tippi Hedren : Marnie - Alfred Hitchcock
Tippi Hedren : Marnie - Alfred Hitchcock
Who shall deliver me ? - Khnopff