Jeff Nichols : Avant de me mettre au travail, je reviens toujours à "No Country for Old Men" des Coen. Les mouvements de caméra sont incroyables

 

The Making of No Country For Old Men

Jeff Nichols : "Avant de me mettre au travail, je reviens toujours à "No Country for Old Men" des Coen. Les mouvements de caméra sont incroyables."

(Cahiers du Cinéma, février 2017)

Jeff Nichols : Avant de me mettre au travail, je reviens toujours à No Country for Old Men des Coen. Les mouvements de caméra sont incroyables

 

 

 

DEMOS COMEDIENNES | Sophie MARECHAL