Deleuze : Ce que disait Cassavetes... Ce qui fait partie du film, c'est de s'intéresser aux gens plus qu'au film, pour que les gens ne passent pas du côté de la caméra sans que la caméra ne soit passée du côté des gens

Deleuze : Ce que disait Cassavetes... Ce qui fait partie du film, c'est de s'intéresser aux gens plus qu'au film, pour que les gens ne passent pas du côté de la caméra sans que la caméra ne soit passée du côté des gens

Gilles Deleuze : "C'est ce que disait Cassavetes dès "Shadows", puis "Faces" : ce qui fait partie du film, c'est de s'intéresser aux gens plus qu'au film, aux "problèmes humains" plus qu'aux "problèmes de mise en scène", pour que les gens ne passent pas du côté de la caméra sans que la caméra ne soit passée du côté des gens."

Cnéma 2 - L'Image-Temps, Les Puissances du Faux, 
Les Editions de Minuit, page 201

 

 

 

DEMOS COMEDIENNES | Sophie MARECHAL