Arthur Penn : Votre idée, chacun de ceux qui vous entourent sait exactement comment elle doit être réalisée, et ce qui ressort finalement de tous ces efforts précis, ce n'est pas votre idée, mais l'archétype de l'idée, le lieu commun, le banal

ARTHUR PENN : Votre idée, chacun de ceux qui vous entourent sait exactement comment elle doit être réalisée, et ce qui ressort finalement de tous ces efforts précis, ce n'est pas votre idée, mais l'archétype de l'idée hollywoodienne, le lieu commun, le banal
ARTHUR PENN : Votre idée, chacun de ceux qui vous entourent sait exactement comment elle doit être réalisée, et ce qui ressort finalement de tous ces efforts précis, ce n'est pas votre idée, mais l'archétype de l'idée hollywoodienne, le lieu commun, le banal
ARTHUR PENN : Votre idée, chacun de ceux qui vous entourent sait exactement comment elle doit être réalisée, et ce qui ressort finalement de tous ces efforts précis, ce n'est pas votre idée, mais l'archétype de l'idée hollywoodienne, le lieu commun, le banal

Cahiers du Cinéma : "Dans THE CHASE, vous semblez avoir été gêne par la machine hollywoodienne..."

Arthur Penn : "Je l'ai été. C'est une chose terrible que de faire un film avec tant de techniciens autour de soi, tant de gens très qualifiés et très habiles : si vous avez une idée, elle se trouve immédiatement filtrée comme la fumée par le filtre d'une cigarette. Votre idée, chacun de ceux qui vous entourent sait exactement comment elle doit être réalisée, et ce qui ressort finalement de tous ces efforts précis, ce n'est pas votre idée, mais l'archétype de l'idée hollywoodienne, le lieu commun, le banal. 
Si vous voulez éviter cela, il faut dire sans cesse non à vos collaborateurs : refuser systématiquement leurs propositions, d'une nuance de la couleur au choix d'une cravate, il faut tout changer ! Si vous voulez que le résultat de votre travail vous appartienne toujours et vous exprime personnellement, il faut tout surveiller, tout en chaque scène, pour vous assurer que le moindre détail est tel que vous l'avez voulu. 
Très vite, ainsi, vous n'avez plus assez d'intérêt ni surtout d'énergie pour pouvoir faire tout vous-même, et voilà pourquoi finalement, The Chase est devenu un film de Hollywood plus que de Penn." 

(Cahiers du cinéma n°196, décembre 1967)

 

 

 

DEMOS COMEDIENNES | Sophie MARECHAL