The Ghost Writer - ROMAN POLANSKI

Roman POLANSKI : "(...) depuis mes premiers courts-métrages qui étaient muets, je suis toujours prêt à sacrifier un peu les dialogues. Ce n'est pas le plus important au cinéma. En ce sens, mes films ne sont pas "français" ! Je veux dire qu'ils ne sont pas des émissions de radio illustrées par des diapositives..."

(Cinématographe n°119, mai 1986)