Polanski / Kubrick : si difficile de trouver un sujet qui vous stimule vraiment, à vous lancer dans cette offensive très longue qu'est un tournage

"Je me souviens d'une conversation téléphonique avec Stanley Kubrick en 1972. Il se plaignait que ce soit si difficile de trouver un sujet. A l'époque, je ne comprenais pas : j'avais dix mille idées qui m'enthousiasmaient. Mais maintenant, je comprends. Plus vous réalisez de films, plus vous hésitez à vous lancer dans cette offensive très longue qu'est un tournage, il faut un sujet qui vous stimule vraiment."

Roman POLANSKI, Le Figaro, 23 août 1999

KUBRICK - SHINING : Je comprends

 

 

 

DEMOS COMEDIENNES | Sophie MARECHAL