Olivier Assayas: L'incarnation, le choix des comédiens. En termes dramaturgiques, le visage d'un comédien, sa peau, ses rides, ses expressions, jusqu'aux plus infimes tics, racontent plus d'histoires et avec plus de vérité que quelque scénario que ce soit

Olivier Assayas (1999) : "Je ne crois pas que beaucoup de cinéastes me contrediraient : par l'intermédiaire de l'incarnation, c'est-à-dire le choix des comédiens ou plutôt la fusion du personnage avec un individu, un nouveau scénario se superpose au premier. Celui, pour être direct, exprimé par les traits et le physique des interprètes. Il me semble évident qu'en termes dramaturgiques, le visage d'un comédien, sa peau, ses rides, ses expressions, jusqu'aux plus infimes tics inconscients que seule la caméra sait aller chercher, racontent plus d'histoires et avec plus de vérité que quelque scénario que ce soit et, mieux encore, s'impriment tellement plus profond que lui dans l'imagination du spectateur. Et à plus forte raison sa voix, ses inflexions ou ses dérapages, son diapason où c'est l'âme même qui s'exprime, mettent un univers dans un mot ou dans le silence d'une virgule : sans avoir vraiment conscience de le faire. Et là on est dans le miracle au coeur du cinéma, bon ou mauvais, indifféremment.

L'objet même du tournage sera d'inscrire ces personnages dans le monde, de laisser le monde se constituer autour d'eux.

C'est ainsi que se trace une ligne de fracture entre les cinéastes du contrôle et ceux de l'abandon. (...)"

Extrait de Olivier Assayas, L'écriture et son scénario, in Olivier Assayas, Présences, Ecrits sur le cinéma, Gallimard, pages 333-334

Photos :

Kristen Stewart, Personal Shopper, Olivier Assayas (Les Films du Losange)

Prix de la Mise en Scène, Festival de Cannes 2016

Au cinéma le 14 décembre 2016

Photo : Kristen Stewart, Personal Shopper, Olivier Assayas | Olivier Assayas: L'incarnation, le choix des comédiens. En termes dramaturgiques, le visage d'un comédien, sa peau, ses rides, ses expressions, jusqu'aux plus infimes tics, racontent plus d'histoires et avec plus de vérité que quelque scénario que ce soit
Photo : Kristen Stewart, Personal Shopper, Olivier Assayas | Olivier Assayas: L'incarnation, le choix des comédiens. En termes dramaturgiques, le visage d'un comédien, sa peau, ses rides, ses expressions, jusqu'aux plus infimes tics, racontent plus d'histoires et avec plus de vérité que quelque scénario que ce soit
Photo : Kristen Stewart, Personal Shopper, Olivier Assayas | Olivier Assayas: L'incarnation, le choix des comédiens. En termes dramaturgiques, le visage d'un comédien, sa peau, ses rides, ses expressions, jusqu'aux plus infimes tics, racontent plus d'histoires et avec plus de vérité que quelque scénario que ce soit
Photo : Kristen Stewart, Personal Shopper, Olivier Assayas | Olivier Assayas: L'incarnation, le choix des comédiens. En termes dramaturgiques, le visage d'un comédien, sa peau, ses rides, ses expressions, jusqu'aux plus infimes tics, racontent plus d'histoires et avec plus de vérité que quelque scénario que ce soit

 

 

 

DEMOS COMEDIENNES | Sophie MARECHAL