Casting et corps de l'acteur, les trois champs du rêve et du désir (pour le metteur en scène, pour les acteurs jouant entre eux, pour le spectateur) | Stéphane Braunschweig : Le corps est un enjeu et on ne peut pas faire comme s'il n'existait pas

Comment percevez-vous le corps du comédien, son aspect physique, est-ce un élément déterminant pour vous, notamment lors de l'établissement de la distribution ?

Stéphane Braunschweig (1996) : "Oui, je crois que c'est important, parce que le corps d'un comédien, c'est aussi l'endroit d'un rêve, et l'endroit d'un désir, aussi bien pour le metteur en scène que pour les acteurs qui vont jouer les uns avec les autres que pour le spectateur. Le corps est un enjeu et on ne peut pas faire comme s'il n'existait pas, sans que l'on soit non plus obligé de le penser en terme d'emploi ou d'image type."

Entretien avec Stéphane Braunschweig, 27 décembre 1996,
in Sophie Proust, La Direction d'acteurs dans la mise en scène théâtrale contemporaine,
Les voies de l'acteur, L'Entretemps éditions, page 450

Un tramway nommé Désir (A Streetcar Named Desire) 1951 - Elia Kazan - Vivien Leigh - Marlon Brando

 

 

 

DEMOS COMEDIENNES | Sophie MARECHAL