Orson Welles : Jusqu'au dernier moment d'une longue, très longue histoire, les gens du spectacle sont fermement restés à l'écart de toute respectabilité. Ce qui rendait notre position invulnérable, c'était de n'en avoir aucune

Orson Welles : "Jusqu'au dernier moment d'une longue, très longue histoire, les gens du spectacle sont fermement restés à l'écart de toute respectabilité. Il est significatif que les professionnels du théâtre n'aient jamais eu de contact avec la bourgeoisie (qui n'a pu les contaminer). En fait, ce n'est que depuis peu de temps qu'on emploie ce mot bourgeois par excellence : "professionnel". C'était au moment où le mot "art" a commencé à nous mettre mal à l'aise, et cela a marqué la fin de l'état de grâce : soudain, nous avons aspiré à la médiocrité de la hiérarchie sociale. Avant, comme tous les artistes, le rang ne signifiait rien, et nous n'existions que par notre dignité, en dehors de tout protocole...
Ce qui rendait notre position invulnérable, c'était de n'en avoir aucune. Pendant longtemps, nous n'avons pas eu de place officielle... ni au-dessus ni en dessous des autres... un acteur était libre de s'installer là où il était le bienvenu, et souvent, c'était à la droite du roi."

Moi Orson Welles
Orson Welles & Peter Bogdanovich, Belfond, pages 312-313

ORSON WELLES - LA SOIF DU MAL

 

 

 

DEMOS COMEDIENNES | Sophie MARECHAL