Francis Veber : "Je n'oserais pas faire un sujet très triste, j'aurais peur que le film ne soit pas vu. (...) Je ne voudrais pas faire un film pour deux cents personnes, simplement parce que ça me paraîtrait absurde. Il y a des sujets dangereux que j'élimine : il est dangereux de faire un film morose à une époque morose. ça me limite sans doute." 

(Le cinéma des scénaristes - Le péché, c'est l'ennui,
Entretien avec Francis Veber, par Danièle Dubroux et Serge Le Péron,
Cahiers du Cinéma 371/372 Cinéma Français : L'Enjeu Scénario, mai 1985)

Photo : Les Fugitifs, de Francis Veber, avec Gérard Depardieu et Pierre Richard

Photo : Les Fugitifs, de Francis Veber, avec Gérard Depardieu et Pierre Richard | Francis Veber : Il y a des sujets dangereux que j'élimine : il est dangereux de faire un film morose à une époque morose. ça me limite sans doute