Bertrand Blier :

"Le cinéma, contrairement à ce qu'on dit, n'est pas assez littéraire, il n'explore pas assez le champ de l'écriture. (...)

(Le roman des "Valseuses"), je l'ai écrit parce que je n'avais pas tourné depuis six ans. C'était l'écriture de la dernière chance, qui contenait tout ce que j'avais emmagasiné de galère pendant des années. Mais je pensais bien que ça deviendrait un film. Ce qui m'intéresse, c'est d'utiliser les structures du roman et de les transposer au cinéma d'une manière physique, de jouer avec les temps comme dans "Beau Père" où le personnage de Dewaere parle de lui à l'imparfait. J'aime utiliser des procédés strictement littéraires et les transposer cinématographiquement."

(Le scénario des cinéastes : A la recherche de l'histoire,
entretien avec Bertrand Blier, réalisé par Marc Chevrie et Danièle Dubroux,
Cahiers du cinéma 371/372,
numéro spécial Cinéma Français : L'enjeu scénario, mai 1985)

BERTRAND BLIER : LES VALSEUSES - PATRICK DEWAERE - GERARD DEPARDIEU