Bertrand Blier, l'écriture de scénario : "Parfois j'ai la bonne idée, une idée globale : l'histoire qu'on peut raconter en trois minutes. (...) D'autres fois je pars d'une scène. Préparez vos mouchoirs a été écrit par le milieu : c'est parti d'une scène sur Mozart. Un an après, je me suis demandé pourquoi je l'avais écrite et j'ai découvert ce qu'il y avait derrière. J'ai fait sur cette scène un travail de flic ou de détective : pourquoi ces personnages s'intéressent-ils à Mozart ? Pourquoi se retrouvent-ils là ? Et j'ai reconstruit en avant et en arrière. Je commence à inventer, je fais travailler l'imagination et j'essaie de comprendre les mécanismes d'invention de l'histoire. Ce qui m'intéresse, et qui est transmissible, c'est comment on fait pour trouver. Le plus intéressant lorsqu'on travaille à deux, comme dit Gérard Brach, c'est tout ce qu'on se raconte autour du projet, les dissensions autour de ce que chacun a écrit. C'est dans ce matériau-là que se trouvent les meilleures choses à partir desquelles travailler. Il faut chercher les idées qui sont derrière les idées premières, travailler en analyste d'une situation. J'ai par exemple une idée de scène : Serrault entre, il s'asseoit et dit : "Je vous regarde". A partir de là, il faut essayer de faire la radiographie de cette idée et trouver l'histoire qu'il y a derrière, qui se développe progressivement. Les personnages lancés sur le papier se mettent à vivre. Un bon scénario contient une potentialité dynamique de départ qui le fait avancer et relance l'action en permanence, la fait déraper. Et c'est ce qui m'intéresse : que ça dérape. Mais en France, les gens sont déroutés par le fantastique et l'humour."

A la recherche de l'histoire, entretien avec Bertrand Blier (extrait), 
Le scénario des cinéastes
Cahiers du Cinéma 371/372 Cinéma Français, L'Enjeu Scénario, mai 1985, page 88
Entretien réalisé par Marc Chevrie et Danièle Dubroux

Bertrand Blier, scénario : ce qui m'intéresse : que ça dérape. Mais en France, les gens sont déroutés par le fantastique
actress.camera | international actresses
Erika Linder / Model & Actress / Photo (c) Amanda Demme

 

Erika Linder

Photo (c) Amanda Demme

 

"Proudly androgynous, Linder models in both men’s and women’s runway shows. So it is no surprise that her personal hero is Tilda Swinton. “I admire her style so much—I think she is amazing. She can do it all; she can play a man, a woman, a horse!” she says. And so, we suspect, can Linder.

Asked if her new career (actress) is scary, she says of course it is: “But if it isn’t scary, I don’t want to do it." - VOGUE, APRIL 4, 2018. Hooked on Louis Vuitton’s Capucines With Erika Linder

 

Erika Linder / Actress

 

"Model Erika Linder announces herself as a promising screen presence"
VARIETY

"Erika Linder. One of the most impressive silver screen outings for a model to date"
EYE FOR FILM

 

Sara Serraiocco | Baldwin / Counterpart

 

Sara Serraiocco

Showreel | Counterpart

"The actress Sara Serraiocco is the person stealing the show on Counterpart so far. Serraiocco had a not-so unique path to acting: she started out as a dancer. Now one of the hottest talents in Europe" (Decider)

 

Sara Serraiocco
actress.camera | international actresses