Michel Ciment : Maurice Pialat disait qu'il apprenait beaucoup plus de choses des gens qui disaient du mal de lui que de ceux qui en disaient du bien

. . .

Netflix offre à un cinéaste un espace de liberté qu'il ne trouvera nulle part ailleurs. Aucun studio n'aurait produit ce film (OKJA), tellement il passe d'un genre à l'autre, il ne respecte aucun des codes | Thomas Sotinel, Le Monde

. . .

Terrence Malick, casting de Martin Sheen (La Balade Sauvage) : Je l'ai choisi parce que d'ordinaire les acteurs viennent de familles bourgeoises. Martin vient d'une famille d'ouvriers. Les autres n'avaient pas l'authenticité qu'il apportait au rôle

. . .

. . .

. . .

. . .

Il faudrait plus d'apprentissage sur les émotions au lycée | Netflix / 13 Reasons Why

. . .

Netflix / 13 Reasons Why | Le slut-shaming, ce que vit Hannah, d'un côté... le besoin d'être jugée séduisante, populaire, jolie, parfaite sur Instagram. Mais si ça va juste un peu trop loin, vous êtes une salope, on ne vous aime plus

. . .

. . .

Eugenio Barba : Tell me a story... the rest is silence

. . .

Roxane Mesquida | Malgré la nuit | Philippe Grandrieux | Qu'est-ce que tu veux que je fasse de ton âme ?

. . .

. . .

. . .

. . .

. . .

Laetitia Masson : comme en amour, on choisit un acteur par l'extérieur. Impossible, le temps d'un casting, d'aller en profondeur. On succombe à un inconnu, au mystère de ce détail qui nous retient, on construit autour de cette pierre angulaire

. . .

Natalie Portman / Xavier Dolan / The Death and Life Of John F. Donovan

. . .

. . .

. . .

. . .

. . .

. . .

. . .

. . .

. . .

Agence Time Art

. . .

. . .

+ Deuxième extrait Lecture TNS 2017

. . .

. . .

. . .

Nouvel extrait, lecture TNS 2017

. . .

. . .

. . .

. . .

. . .

. . .

. . .

. . .

. . .

. . .

. . .

. . .

. . .

. . .

. . .

. . .

. . .

. . .

. . .

. . .

. . .

. . .

. . .

. . .

. . .

. . .

. . .

. . .

. . .

. . .

. . .

. . .

. . .

. . .

. . .

. . .

. . .

. . .

. . .

. . .

. . .

. . .

. . .

. . .

. . .

. . .

. . .

. . .

. . .

. . .

Pages