Hamlet, incarnée par une femme : Angela Winkler... | Peter Zadek

 

Jean-François Dusigne :

"Stuart Seide rapporte ainsi que Peter Brook distingue deux sortes d'acteurs : 

Celui qui dit  : 

- tant que je ne comprends pas Hamlet, je ne peux pas le jouer. 

Et celui qui dit : 

- tant que je ne joue pas Hamlet, je ne peux pas le comprendre. 

L'attitude du second acteur est préférable : la vraie compréhension d'un personnage viendra après, de l'acteur ou de l'actrice qui a essayé de le jouer. Tout simplement parce qu'il s'est demandé : "Comment dit-il cela ? Comment s'adresse-t-il aux esprits du mal ?" C'est une compréhension du corps et par le corps."

Jean-François Dusigne : D'un metteur en scène à l'autre : aimer les paradoxes, rebondir,
in La direction d'acteurs peut-elle s'apprendre ?,
Editions Les Solitaires Intempestifs, pages 121-122

~~

Cf Stéphane Braunschweig, en 1996 :

"(La direction d'acteurs commence) dès que l'acteur met un pied sur le plateau. (...) Mais pas dans les discussions au café avant, cela je n'y crois pas du tout. Parce que la direction d'acteurs est quelque chose de très concret, ce n'est pas d'épiloguer pendant des heures sur ce qu'on va faire, la nature du personnage, etc., cela n'a rien à voir avec la direction d'acteurs. La direction d'acteurs, c'est de guider, c'est d'essayer de guider, et de dialoguer par le concret de ce qu'on fait."

~~

Photo : Hamlet, incarné par une femme : Angela Winkler... | Peter Zadek

~~

-> DIRECTION D'ACTEUR