Permanent Vacation, Jim Jarmusch 1980 / Jim Jarmusch : les personnages arrivent au point d'éprouver une certaine émotion les uns envers les autres, mais quand ils parviennent à ce point-là, ils se séparent toujours

 

Cahiers du Cinéma : "Tes films montrent des gens qui se rencontrent, ce ne sont pas de longues relations..."

Jim Jarmusch : "Oui, c'est vrai. Dans ce film, les personnages arrivent au point d'éprouver une certaine émotion les uns envers les autres, mais quand ils parviennent à ce point-là, ils se séparent toujours... leurs relations sont toujours ratées..."

Cinéma indépendant new-yorkais - Un pont entre New York et l'Europe. Entretien avec Jim Jarmusch,
Cahiers du Cinéma n°366, décembre 1984, pages 32-33

Photos : Permanent Vacation, Jim Jarmusch 1980

 

Permanent Vacation, Jim Jarmusch 1980
Permanent Vacation, Jim Jarmusch 1980
Permanent Vacation, Jim Jarmusch 1980