SONG TO SONG  Terrence Malick  Rooney Mara, Ryan Gosling

 

"Quand il distingue le "genre Bergotte" du style de ses suiveurs, dans A l'ombre des jeunes filles en fleurs, Proust s'interroge sur cette propriété du génie qui fait que chacune des beautés nouvelles qu'il crée est à la fois irréductible à son oeuvre passée et cependant reconnaissable comme sienne, de ce fait inimitable : "Il en est ainsi pour tous les grands écrivains, la beauté de leurs phrases est imprévisible, comme est celle d'une femme qu'on ne connaît pas encore." Un imitateur de Saint-Simon "pourra à la rigueur écrire la première ligne du portrait de Villars : "C'était un assez grand homme brun ... avec une physionomie vive, ouverte, sortante", mais quel déterminisme pourra lui faire trouver la seconde ligne qui commence par : "et véritablement un peu folle" ? Proust pense toujours le jeu de l'imitation et de l'originalité dans des termes inspirés de Darwin, comme le montre la métaphore qu'il choisit aussitôt : "La vraie variété est dans cette plénitude d'éléments réels et inattendus, dans le rameau chargé de fleurs bleues qui s'élance contre toute attente, de la haie printanière qui semblait déjà comble." Mais ce darwinisme reste aléatoire; l'originalité sera toujours inattendue."

Extrait de La terre et les morts selon Marcel Proust, par Antoine Compagnon, in Bulletin Marcel Proust n°39, 1989, pages 116-117

 

SONG TO SONG  Terrence Malick  Rooney Mara, Ryan Gosling
SONG TO SONG  Terrence Malick  Rooney Mara, Ryan Gosling

 

SONG TO SONG

Terrence Malick

Rooney Mara, Ryan Gosling

 

A LA MERVEILLE / TO THE WONDER  Terrence Malick  Rachel McAdams, Ben Affleck
A LA MERVEILLE / TO THE WONDER  Terrence Malick  Rachel McAdams, Ben Affleck
A LA MERVEILLE / TO THE WONDER  Terrence Malick  Rachel McAdams, Ben Affleck

 

A LA MERVEILLE / TO THE WONDER

Terrence Malick

Rachel McAdams, Ben Affleck

 

 

ERIKA LINDER model actress

 

Erika LINDER

One of the most impressive silver screen outings for a model to date - EYE FOR FILM

Model Erika Linder announces herself as a promising screen presence - VARIETY

 

* * *

 

POSITIF - Revue de Cinéma - Numéro 676, juin 2017 - Couverture : Natalie Portman - SONG TO SONG - Terrence MALICK

 

POSITIF - Revue de Cinéma - Numéro 676, juin 2017 - Couverture : Natalie Portman / MALICK

 

"Aucun film de Malick ne donnait à ce point un vertige troublant du réel saisi dans une perspective physique inédite. Corps abîmés, rockers ivres, errants ou violents, tatouages obsédants ou inquiétants, maisons délabrées, tout ce qui existe doit être source de contemplation.

La forme humaine est éloquente, à méditer, occasion de fulgurantes sensations de beauté. "L'Amour se trouve dans la forme humaine, divine", médite ainsi l'héroïne Faye (Rooney Mara), citant des vers de William Blake." (...)

"Voyageuse, éprise, inlassable, la caméra célèbre et révère les courbes des hanches, du bassin, le bas-ventre féminin, comme le Cantique des Cantiques (Song of Songs)". (...)

"La figure du jump cut et de l'association (segments discontinus d'une même scène ou émotion, lien flottant entre les plans) s'accomplit dans cette exploration de l'intermittence au sens proustien - l'examen microscopique des envies, des pulsions, des moments, des éclats et des éclipses des sentiments dont le regard plus vaste ne voit que les trajectoires". (...)

Pierre Berthomieu  :  Song to Song  J'ignorais que j'avais une âme  / POSITIF Revue de cinéma, juin 2017

 

"SONG TO SONG. ...an associative freedom that makes almost all other movies look, by comparison, like the stodgiest vestiges of filmed theatre. (...) Within the shifting romantic triangle of “Song to Song,” Terrence Malick develops an overwhelming, rapturous variety of visual experience". "Malick makes art—his art—the subject of the film.... This seventy-three-year-old filmmaker looks to the heart of his own inspiration, his own impulses, and creates a cinema that, with the creative command of his own life experience, feels more exuberantly youthful than that of most Sundance phenoms."

Richard Brody / The New Yorker

 

films7 | films actors directors