Ryan Gosling / Rooney Mara / Michael Fassbender, Song to Song / Terrence Malick

 

"Il nous faut "réapprendre l'émerveillement", écrivait Ionesco. L'émerveillement, c'est au fond le parfait contraire de l'indifférence. "Emerveillé par tant de bêtise", disait le personnage-spectateur d'Eleutheria.

"J'avais une méthode pour me tirer de la tristesse ou de la peur, confiait Ionesco, ça ne réussissait pas toujours. La méthode consistait à regarder autour de moi les objets, les personnes, avec la plus grande attention possible. Me fixer sur eux. Regarder très, très attentivement, et tout d'un coup c'était comme si je voyais tout ce monde pour la première fois. Et alors cela devenait incompréhensible et insolite. Alors c'est comme si on était au spectacle, spectateur au lieu d'être, comme tout le monde, figurant." (...)

"La gravité, Willie, j'ai l'impression qu'elle n'est plus ce qu'elle était, pas toi ? Oui, j'ai l'impression de plus en plus que si je n'étais pas tenue - (geste) - de cette façon, je m'en irais tout simplement flotter dans l'azur"."

(in François Barouch, Festival Paris-Beckett 2006-2007, Théâtre/Public 188, Le théâtre aujourd'hui : histoires, sujets, fables, pages 81-82)

-- Photo : Ryan Gosling / Rooney Mara / Michael Fassbender, Song to Song / Terrence Malick