David Cronenberg, A DANGEROUS METHOD  Sabina Spielrein (Keira Knightley)
Twin Peaks - Sherilyn Fenn : Audrey Horne // Lara Flynn Boyle : Donna Hayward

David Cronenberg, A DANGEROUS METHOD / Keira Knightley : Sabina Spielrein

David Lynch, TWIN PEAKS / Sherilyn Fenn : Audrey Horne / Lara Flynn Boyle : Donna Hayward

 

N. T. Binh, à Michel Ciment : "J'aimerais revenir sur la façon dont tu expliques chez toi le mélange entre le besoin de rationnel et le goût de l'imaginaire..."

Michel Ciment : "Je peux m'intéresser à des cinéastes de la rationalité, mais qui peut être poussée à un point tel qu'elle bascule dans l'irrationnel. Beaucoup de grands écrivains réalistes du XIXe siècle (Balzac, Théophile Gautier, Maupassant, Mérimée et d'autres), ont étudié ce moment où l'extrême rationalité se heurte à ce qui paraît incompréhensible, et bascule dans la folie ou dans le fantastique. (...) Tout cela coexiste en moi : le goût du rationnel et le fantastique. (...) La notion de mythe fait partie de l'homme. Cela rejoint mon intérêt pour Boorman : la pensée mythologique. (...) Et tout son cinéma est jungien, c'est un cinéma de l'archétype, du rêve, de l'imaginaire, tout en gardant sa part de réalisme. En psychanalyse, la grande rupture entre Freud et Jung se joue là-dessus. David Cronenberg l'a remarquablement montré dans A DANGEROUS METHOD, avec ses épatants dialogues à la Mankiewicz et ses débats d'idées entre les deux psychanalystes. J'en avais discuté avec Cronenberg. D'après moi, chez les cinéastes d'origine juive (comme Kubrick, Polanski, ou lui), c'est la rationalité qui l'emporte. Lorsqu'ils font des films fantastiques, ils sont toujours gouvernés par une pensée rationnelle. Alors que les cinéastes de formation chrétienne, c'est au contraire jungien, et l'imaginaire l'emporte. Je pense à Fellini, à Malick, à Boorman, à David Lynch. C'est une orientation radicalement différente, même si tous sont en rapport avec le fantastique."

(Le cinéma en partage, Editions Rivages, pages 233-234)

~~

Roberto Benigni :

"Freud explique tout, et Fellini n'aimait pas ceux qui se contentent d'expliquer. "C'est comme ci, ou comme ça..." Il aimait beaucoup Jung car il était tel un fermier, un paysan, un magicien. C'était quelqu'un qui vous emmenait... Jung vous prend par la main, jusqu'au bord de l'abîme, du cauchemar, de l'inconnu et dit : "Regarde"."

(Extrait de Fellini, Je suis un grand menteur, Damian Pettigrew, Arte)

~~

Photos :

1. Le différend Freud / Jung sur la question du mysticisme, chez David Cronenberg, A DANGEROUS METHOD

Sigmund Freud (Viggo Mortensen)

- "La seule chose qui m'ait choqué a été la mention du nom de Jésus-Christ."

Sabina Spielrein (Keira Knightley)

- "Etes-vous opposé à ce qu'on voie dans notre domaine une dimension religieuse ?"

Sigmund Freud (Viggo Mortensen)

- "Chacun est libre de vénérer Rama, Marx ou Aphrodite. Mais en consultation cela doit rester à la porte."

Sabina Spielrein (Keira Knightley)

- "Est-ce le motif de votre différend avec le Dr Jung ?"

Sigmund Freud (Viggo Mortensen)

- "Je n'ai aucun différend avec le Dr Jung. Je me suis trompé sur son compte. J'avais cru qu'il pourrait perpétuer notre oeuvre. J'ai assez mal reçu son mysticisme et toutes ses affectations chamaniques. J'ai sous-estimé aussi ses aspects moralisateurs."

Sabina Spielrein (Keira Knightley)

- "Il essaie de trouver un moyen d'avancer. Il ne dit pas au malade : "Voici pourquoi vous êtes ce que vous êtes." Il veut lui montrer tout ce qu'il pourrait devenir."

Sigmund Freud (Viggo Mortensen)

- "Jouer à Dieu, en d'autres termes. Nous n'en avons pas le droit. Le monde est tel qu'il est. En être conscient et l'accepter, c'est là le chemin de la santé psychique. Que pouvons-nous accomplir en remplaçant une illusion par une autre ?"

 

2. Le mysticisme chrétien chez Terrence Malick, A la merveille

Avec Olga Kurylenko, Ben Affleck et Javier Bardem

 

3. Le mystère et le fantastique chez David Lynch, Twin Peaks

Avec Sherilyn Fenn : Audrey Horne et Lara Flynn Boyle : Donna Hayward. A voir sur Netflix

 

David Cronenberg, A DANGEROUS METHOD  Sabina Spielrein (Keira Knightley)
David Cronenberg, A DANGEROUS METHOD  Sabina Spielrein (Keira Knightley)
David Cronenberg, A DANGEROUS METHOD  Sabina Spielrein (Keira Knightley)
David Cronenberg, A DANGEROUS METHOD  Sabina Spielrein (Keira Knightley)
David Cronenberg, A DANGEROUS METHOD  Sabina Spielrein (Keira Knightley)
David Cronenberg, A DANGEROUS METHOD  Sabina Spielrein (Keira Knightley)
David Cronenberg, A DANGEROUS METHOD  Sabina Spielrein (Keira Knightley)
David Cronenberg, A DANGEROUS METHOD  Sabina Spielrein (Keira Knightley)
David Cronenberg, A DANGEROUS METHOD  Sabina Spielrein (Keira Knightley)
David Cronenberg, A DANGEROUS METHOD  Sabina Spielrein (Keira Knightley)
A LA MERVEILLE / TERRENCE MALICK
A LA MERVEILLE / TERRENCE MALICK
A LA MERVEILLE / TERRENCE MALICK
A LA MERVEILLE / TERRENCE MALICK
A LA MERVEILLE / TERRENCE MALICK
A LA MERVEILLE / TERRENCE MALICK
A LA MERVEILLE / TERRENCE MALICK
A LA MERVEILLE / TERRENCE MALICK
A LA MERVEILLE / TERRENCE MALICK
A LA MERVEILLE / TERRENCE MALICK
A LA MERVEILLE / TERRENCE MALICK
A LA MERVEILLE / TERRENCE MALICK
A LA MERVEILLE / TERRENCE MALICK
A LA MERVEILLE / TERRENCE MALICK / OLGA KURYLENKO
Twin Peaks - Sherilyn Fenn : Audrey Horne // Lara Flynn Boyle : Donna Hayward

 

David Cronenberg (A Dangerous Method)

Terrence Malick (A la merveille)

David Lynch (Twin Peaks)

 

 

Michael Fassbender - Natalie Portman - SONG TO SONG - Terrence MALICK

 

Natalie Portman, Michael Fassbender, Rooney Mara, Ryan Gosling

Song to Song

Terrence Malick 2017

 

* * * * * * *

 

"SONG TO SONG. ...an associative freedom that makes almost all other movies look, by comparison, like the stodgiest vestiges of filmed theatre. (...) Within the shifting romantic triangle of “Song to Song,” Terrence Malick develops an overwhelming, rapturous variety of visual experience". "Malick makes art—his art—the subject of the film.... This seventy-three-year-old filmmaker looks to the heart of his own inspiration, his own impulses, and creates a cinema that, with the creative command of his own life experience, feels more exuberantly youthful than that of most Sundance phenoms."

Richard Brody / The New Yorker

 

 

POSITIF - Revue de Cinéma - Numéro 676, juin 2017 - Couverture : Natalie Portman - SONG TO SONG - Terrence MALICK

 

POSITIF - Revue de Cinéma - Numéro 676, juin 2017 - Couverture : Natalie Portman / MALICK

 

"Aucun film de Malick ne donnait à ce point un vertige troublant du réel saisi dans une perspective physique inédite. Corps abîmés, rockers ivres, errants ou violents, tatouages obsédants ou inquiétants, maisons délabrées, tout ce qui existe doit être source de contemplation.

La forme humaine est éloquente, à méditer, occasion de fulgurantes sensations de beauté. "L'Amour se trouve dans la forme humaine, divine", médite ainsi l'héroïne Faye (Rooney Mara), citant des vers de William Blake." (...)

"Voyageuse, éprise, inlassable, la caméra célèbre et révère les courbes des hanches, du bassin, le bas-ventre féminin, comme le Cantique des Cantiques (Song of Songs)". (...)

"La figure du jump cut et de l'association (segments discontinus d'une même scène ou émotion, lien flottant entre les plans) s'accomplit dans cette exploration de l'intermittence au sens proustien - l'examen microscopique des envies, des pulsions, des moments, des éclats et des éclipses des sentiments dont le regard plus vaste ne voit que les trajectoires". (...)

Pierre Berthomieu  :  Song to Song  J'ignorais que j'avais une âme  / POSITIF Revue de cinéma, juin 2017

 

films7 | films actors directors