Les Français | Krzysztof Warlikowski (Marcel Proust - A la recherche du temps perdu)

THÉÂTRE / DANSE / MUSIQUE - d'après Marcel Proust (A la recherche du temps perdu), spectacle de Krzysztof Warlikowski

Du 18 au 25 novembre 2016 au Théâtre National de Chaillot (Infos)

Les 2 et 3 décembre 2016 à La Filature, Scène nationale - Mulhouse (Infos)

Après "Contes africains d'après Shakespeare" et "Kabaret Warszawski" d'après Bob Fosse et John Cameron Mitchell, Krzysztof Warlikowski s'empare d'A la recherche du temps perdu pour en offrir une vision très inspirée. Il dresse ainsi le portrait d'un monde en voie de disparition traversé par des figures ou des thèmes récurrents de Marcel Proust : l'affaire Dreyfus, l'antisémitisme, la jalousie, l'homosexualité et la marche inexorable de l'Histoire avec, à l'horizon, les horreurs des guerres à venir et de la Shoah.
En polonais, surtitré en français. Photos Tal Bitton

 "Les Guermantes et les Verdurin, Robert de Saint-Loup, Odette de Crécy, Rachel, Charles Swann… Les spectateurs les reconnaissent – ou les découvrent – dans des séquences qui offrent des moments d’une beauté stupéfiante, où s’enlacent la vidéo, la musique (de Maeterlinck à l’électronique) et l’exaltation crucifiée des corps. Rares sont les metteurs en scène qui, comme Krzysztof Warlikowski, savent donner chair à une pensée sur une œuvre. On se demande comment il dirige ses comédiens pour qu’ils arrivent à une telle intensité. Leur maîtrise nous saisit. Mais, plus encore, elle nous bouleverse, dans cette Recherche déchirante de l’espoir d’être au monde." 
(Extrait de WARLIKOWSKI FACE À L’IMPOSSIBLE DÉFI PROUSTIEN, Le Monde

Avec Agata Buzek. "...Les rôles se succèdent. Ils font d’elle une star. Au cinéma, « j’ai d’abord joué les femmes battues, violées et tuées. Maintenant, je joue les bonnes sœurs. Maria est la quatrième », déclare-t-elle en riant. Au théâtre, Agata Buzek aime citer une adaptation de L’Idiot, de Dostoïevski, dans laquelle elle jouait le prince Mychkine, et Sallinger, de Bernard-Marie Koltès. « Krzysztof [Warlikowski] est arrivé exactement quand il le fallait dans ma vie. Je l’ai rencontré en février. Il m’a demandé quels spectacles de lui j’avais vus. J’ai dit : un, il y a longtemps, je m’en souviens mal. Il m’a répondu : “C’est bien, c’est une page blanche.” » Le metteur en scène confirme : « Il y a des êtres à qui vous faites une confiance absolue dès le premier regard. Agata en fait partie. C’est un ovni, une actrice avec qui on peut entreprendre une mission impossible. » (...)
La voilà maintenant au Théâtre national de Chaillot, dans Les Français, adaptation très personnelle d’A la recherche du temps perdu, de Marcel Proust, avec laquelle Krzysztof Warlikowski a inauguré son théâtre à Varsovie, en mai. Agata Buzek joue tour à tour Marie de Guermantes, ­Gilberte Swann et Rachel, prostituée devenue tragédienne. Cette fois, c’est elle que l’on entend dire Phèdre. Elle est sidérante. (...)
Dans Les Français, Agata Buzek peut offrir son corps, long et splendide, qui lui a appris à se battre." (Extrait de Agata Buzek, l’art d’être et de jouer, Le Monde)

 

 

 

 

Photo (c) Tal Bitton | Les Français | Krzysztof Warlikowski (Marcel Proust - A la recherche du temps perdu)
Photo (c) Tal Bitton | Les Français | Krzysztof Warlikowski (Marcel Proust - A la recherche du temps perdu)
Photo (c) Tal Bitton | Les Français | Krzysztof Warlikowski (Marcel Proust - A la recherche du temps perdu)