"Je le fais toujours avant d'entrer en scène"

Dominique Blanc : "La méditation de pleine conscience. J'ai fait un stage de deux semaines, qui nous apprend à utiliser cette méthode, totalement laïque. Ce sont des réflexes à mettre en place petit à petit... C'est surtout un état de paix intérieure, une espèce d'harmonie. Souvent, on a des milliers de choses dans la tête, on ne sait pas comment y mettre de l'ordre, c'est un chaos, c'est une intensité... Et là tout d'un coup vous retrouvez le silence, la respiration, vous êtes face à vous-même. C'est très technique. Ce qu'ils appellent le scanner, on repasse en pensée toutes les parties du corps, jusqu'à la tête inclus... Vous faites ça tous les matins, et tout d'un coup vous allez attaquer votre journée tout à fait différemment, parce que vous serez dans une grande concentration, vous serez pleinement dans le présent, vous éviterez d'être abîmé par des remords, des regrets, et vous éviterez aussi de vous projeter dans l'avenir. Je le fais toujours avant d'entrer en scène. ça peut être un quart d'heure, ça peut être cinq minutes. C'est pas forcément une heure et demie. C'est un moment, tout d'un coup vous vous recentrez complètement, ça vous aide à vivre aussi la représentation d'une façon beaucoup plus riche, beaucoup plus pleine, vous êtes beaucoup plus actif, beaucoup plus attentif".

Entretien de Dominique Blanc avec Eva Bester, Remède à la mélancolie, France Inter, dimanche 26 novembre 2017

~~

-> Vimala Pons / Louis Jouvet : tout est suspect sauf le corps et ses sensations. Parfois moi je sais plus où j'en suis, de revenir à des choses simples, ça me calme quoi

 

Dominique Blanc : Madame Verdurin  A la recherche du temps perdu, Nina Companeez 2011